« La crise Covid nous a rappelé l’importance de se doter d’une véritable souveraineté alimentaire »

3 questions à Raphaëlle Girerd, Responsable Fonds Innovation et Développement Durable de Sofiprotéol.

Publié le 24.09.2021

Pouvez-vous nous présenter le fonds d’investissement Sofiprotéol ?

Créée en 1983, Sofiprotéol est une société de financement investissant essentiellement dans les opérations de capital développement par des prises de participations minoritaires. Créée par la mobilisation du monde agricole pour assurer l’avenir et le développement de la filière française des huiles et protéines végétales et de ses débouchés, l’action de Sofiprotéol est portée par une mission quasiment inchangée depuis sa création : investir pour des filières responsables, au service des territoires et à l’écoute des consommateurs.

Nous portons cette mission au travers d’engagements financiers, ayant vocation à accompagner les acteurs des filières agro-industrielles et agro-alimentaires françaises, mais aussi les soutenir dans leur développement et leurs innovations.

Depuis 2015, Sofiprotéol est une filiale du Groupe Avril, détenu par un ensemble d’actionnaires pérennes, dont la Fondation Avril (fondation reconnue d’utilité publique), et nos investissements sont conduits en même temps par une logique financière et par une logique de « filière » dans le but de contribuer au développement des filières agricoles, objets de nos investissements, en plaçant l’innovation et le développement au cœur de nos préoccupations.

Nous nous attachons donc à ce que l’arrivée de Sofiprotéol au capital d’une entreprise permette l’entrée d’un minoritaire « actif » et de long terme. Ainsi, en complément de notre apport de fonds, nous participons aux instances de gouvernance de nos partenaires, ce qui nous permet d’apporter notre expertise du secteur et d’utiliser notre réseau afin de favoriser la création de liens stratégiques avec d’autres acteurs de la filière.

Pourquoi Sofiprotéol a-t-elle décidé de soutenir API-Agro, puis Agdatahub ?

Sofiprotéol a accompagné la société dès sa première levée de fonds en 2018, en considérant la création de la structure initiale, API-Agro, comme stratégique et d’intérêt général pour la filière des oléoprotéagineux et plus largement toutes les filières agricoles.

De la vision initiale d’une nécessité de fédérer l’écosystème des filières agricoles et des offreurs de services numériques autour d’une plateforme sécurisée d’échanges de données adaptées aux spécificités du secteur, jusqu’à la création de l’entreprise Agdatahub en 2020, nous avons œuvré activement à structurer un plan stratégique et l’offre de services qui va pouvoir se déployer pleinement grâce à cette nouvelle levée de fonds.

Nous sommes aujourd’hui confiant sur les choix technologiques faits par Agdatahub et sur sa capacité à fédérer dès aujourd’hui les acteurs du monde de l’élevage, des productions végétales, mais aussi de l’agro-alimentaire avec les entreprises du monde des technologies, porteuses d’innovations, pour proposer demain de nouveaux services numériques au service d’une alimentation et d’une agriculture saine, durable et transparente avec un juste partage de la valeur.

Quel est votre regard sur l’innovation dans l’agriculture ?

L’agriculture est un secteur stratégique pour les territoires, et la crise Covid a douloureusement rappelé à la société l’importance de se doter d’une véritable souveraineté alimentaire qui puisse assurer une production respectueuse des hommes et de la planète, tout en restant compétitive et accessible à tous dans un contexte de changement climatique.

Pour produire « plus et mieux » il est évidemment nécessaire d’innover et de soutenir fortement les initiatives en faveur du développement du numérique qui est un des piliers d’une transformation agricole durable.

Le secteur agricole n’est généralement pas le plus attractif pour les entreprises de la « tech », du fait d’un marché limité et d’une faible capacité de financement. Quand bien même le potentiel d’innovation qu’offre la  digitalisation des exploitations est énorme pour les agriculteurs,  ce n’est donc pas pour autant que nous voyons aujourd’hui émerger régulièrement des innovations structurante dans le numérique agricole.

Au travers d’Agdatahub, nous voulons offrir des solutions techniques performantes sur un modèle mutualisé pour les développeurs de solutions, afin de limiter les coûts d’investissement et amplifier la création de valeur ajoutée. A cela, nous ajoutons une approche unique de gouvernance par des acteurs du monde agricole français, afin que l’offre développée puisse répondre à leur enjeux et que l’adhésion de tous facilite la mise en place de services innovants pour l’agriculteur.

Nous allons continuer d’accompagner Agdatahub dans cette aventure et nous continuerons également d’accompagner l’ensemble des entreprises innovantes du secteurs qui développeront les solutions pour l’agriculture de demain.

Liens utiles